05.63.54.87.17

AG du 2 juillet 2018 – Allocution du Président

Allocution du Président Assemblée générale du lundi 2 juillet 2018 Allocution de M. MARIOU Gérard, Président, relatif à l’année 2017 / 2018

Mesdames et Messieurs,

Je vous remercie de votre présence à cette 110ème Assemblée Générale de l’Association du Sporting Club Albigeois, que je déclare ouverte.

Les membres du Comité Directeur et moi-même sommes ravis de vous accueillir pour cette soirée qui se veut studieuse et à la fois conviviale.

En tant que Président de l’Association du Sporting Club Albigeois, et au nom de mes collègues du Comité Directeur, je souhaiterais en priorité remercier vivement tous ceux qui ont contribué, cette année encore, au bon fonctionnement de notre club.
Toutes ces personnes qui oeuvrent bénévolement, et qui ont su, par leurs savoir-faire et leurs savoir-être, leurs dévouements, leurs facultés de compréhension et d’adaptation, leurs patiences et leurs indulgences, leurs disponibilités, faire évoluer le club et assurer la continuité d’une saison qui se voulait compliquée.

Mais il est de coutume de commencer nos Assemblées Générales, en remerciant les personnalités qui nous font l’honneur de leur présence, ce soir, mais également tout au long de l’année.
Je veux bien entendu parler de tous les partenaires publics et privés, mécènes et sponsors qui nous soutiennent de différentes façons et qui contribuent activement au bon fonctionnement de notre club.
Je tiens également à saluer les représentants des clubs voisins qui nous honorent de leur présence, ainsi que le Comité d’Animation.
Un grand merci également à :
– Achille TARRICONE, représentant Monsieur Michel FRANQUE,
– Muriel ROQUES ETIENNE, représentant notre Député Philippe FOLLIOT qui n’a pu se libérer,
– Bernard GILABERT, du Conseil Régional Occitanie,
Un grand merci à vous tous qui nous honorez ce soir de votre présence.

La vie d’un Président n’est pas toujours facile, le chemin est souvent long et semé d’embuches.
Responsabilités, Questionnements, Prise de Décisions, Solitude. Mais comme disait Robert Louis Stevenson : “l’important ce n’est pas la destination mais le voyage en lui-même’’ Et de ce voyage, je ne garderais que les bons souvenirs, de joie et de bonheur, ces moments festifs et conviviaux, qui nous ont permis, à toutes et à tous, de tenir et de passer cette saison.

J’avais prévu de commencer mon allocution par un seul mot : CHAMPIONS. Malheureusement, une 83ième minute, encore une, nous a enlevé un titre, celui de Champion de France Espoirs Fédéraux. 2 titres qui nous échappent à la 83ième, en 4 ans, cela fait beaucoup.
Mais le Président que vous avez devant vous aujourd’hui, est très fier de notre équipe Espoirs, qui dans un championnat qu’elle ne connaissait pas, a su terminer première nationale, et s’incliner avec les honneurs. Je ne reviendrais pas sur cette finale, et en ce qui concerne les résultats sportifs, je laisserais aux responsables de sections, le soin de vous relater leur saison.

Je voudrais féliciter toutes celles et tous ceux qui ont oeuvrés pour que notre 5ième tournoi des écoles de rugby soit encore une fois une réussite. Revenir sur l’organisation mise en place à l’occasion de la Bodega du samedi soir, avec plus de 250 personnes présentent pour la retransmission de la finale du Top 14.
Que de frissons quand les gamins de Bayonne ont entamés leur Péna Bayonna à capella, suivi de près par une formidable Marseillaise. 2 jours de compétitions et de fêtes, avec en point d’orgue, une magnifique victoire de nos U12.

Tout compte fait, je vais quand même revenir sur cette finale Espoirs, mais uniquement pour vous donner quelques chiffres.
Sur les 23 joueurs inscrits sur la feuille de match, 7 sortent de notre école de Rugby, c’est-à-dire 1/3 qui sont au club depuis les benjamins ou les minimes. Sur ces 7, 3 ont déjà fait des feuilles de match avec notre équipe 1. Il me vient une question toute simple.
Sommes-nous un club formateur ?
Avons-nous réellement les moyens financiers pour assumer notre rôle de club formateur ?
Et quand je dis ‘’Avons-nous’’, je parle bien entendu de l’Association

À l’occasion de notre dernière Assemblée Générale, je vous demandais déjà si nous avions tous pour ambition que l’Association du Sporting Club Albigeois devienne une référence en terme de Formation. D’arrêter de former pour les autres. Je demandais également les moyens de former pour nous-même, et contribuer à ce que les joueurs qui joueront en équipe 1 soient issus de Notre Formation.
Donnez-nous les moyens de former des jeunes, de former nos jeunes. Cela coutera moins cher que d’acheter des Pros, qu’ils soient Français ou Etrangers, et qui n’auront jamais le même amour de notre maillot. La victoire de nos U20 en Coupe du Monde en est la plus belle preuve, avec Adrien SEGURE, arrivé au club en 2010, en minimes, et parti l’année dernière pour Lyon.
Les Associations supports savent travailler, savent former, à condition de donner les moyens nécessaires à nos éducateurs et entraineurs. Il est regrettable que certaines personnes, qui vivent en dessus de leur moyens, ne puissent se projeter sur du long, voire même sur du moyen terme.

La vie d’un club c’est aussi des départs.
Aujourd’hui, je suis triste, et surtout très en colère, car le Sporting Club Albigeois vient de perdre un de ses fidèles soldats, qui a oeuvré durant 12 saisons pour faire en sorte que notre club puisse non seulement avoir les meilleurs résultats, mais également sortir du lot un ou deux joueurs qui auront l’opportunité de porter le maillot bleu, Adrien SEGURE en fait partie. Je veux bien entendu parler de Monsieur Julien GUIARD. Malheureusement, le nécessaire n’a pas été fait pour qu’il puisse rester dans de bonne condition, et amener à terme le projet de club sur lequel il a tant travaillé.
Une chose est sure, c’est que Romain LALLIARD, et nous tous avec lui, Association du Sporting Club Albigeois, feront en sorte d’amener ce projet à l’endroit où Julien aimerait le trouver quand il reviendra au SCA. Parce qu’il reviendra au SCA.
Merci Julien.

Je voulais également remercier une autre cheville ouvrière, qui a choisi de ne pas renouveler son contrat de travail auprès de notre Association. J’entends déjà les shorts, chaussettes, chasubles, gourdes, sacs et autres matériels pleurer à chaudes larmes son départ.
Le mois de septembre sera triste sous les tribunes.
Son implication et son dévouement sont à l’image de son timbre de voix, c’està- dire fort et rigoureux.
Laissez-moi remercier, au nom de toutes les sections de notre Association, Monsieur Olivier GORSSE, pour toutes ces heures passées au Stadium, à la Plaine des Sports, sur les terrains, été comme hiver, à faire beaucoup plus que son travail, beaucoup plus que ce qui lui été demandé, afin que nos licenciés puissent partir tranquillement en tournois.
Et puis, Olivier, si tu tournes en rond, viens nous rendre visite, il y aura certainement toujours quelques shorts à compter…
Merci Olivier.

Il est toujours difficile de parler de ce qui fait mal.
Volontairement, je n’évoquerais pas la saison sportive de notre équipe fanion.
Une saison éprouvante pour tout le monde.

Avant de terminer, j’aimerais m’adresser à nos élus Michel FRANQUE et Muriel ROQUES ETIENNE, et par leurs intermédiaires, à la ville d’Albi et à la communauté d’agglomération du Grand Albigeois.
Depuis 5 années, le Sporting Club Albigeois s’est efforcé de remettre le licencié au centre de toutes nos préoccupations, de toutes nos prises de décisions.
Mais nous avons également voulu nous tourner vers l’extérieur, en organisant des manifestations importantes, telles que les demi-finales de la Coupe d’Europe des U18, tels que les Championnats de France Seven, et ce durant 2 années, avec retransmission TV.
Ces manifestations ont fait parler d’Albi en France mais également en Europe.

Aujourd’hui, nous sommes conscients de l’important rôle sociétal que peut avoir le Sporting Club Albigeois.
Créer une dynamique pour permettre au plus grand nombre l’accès au sport, par des journées de détections, des animations dans les écoles et les quartiers, des stages d’été.
Mais également aider à la formation et à l’insertion professionnelle par l’intermédiaire de notre réseau de partenaires.
Ce réseau de partenaires qui s’est mobilisé, et que nous remercions chaleureusement, afin de nous donner les moyens financiers pour acheter les minibus que vous pouvez voir dehors.
Deux minibus, et un troisième en septembre, qui vont servir de navettes afin de récupérer ceux qui ne peuvent venir par leurs propres moyens aux entrainements, et surtout qui vont nous permettre de transporter nos licenciés entre nos divers sites, Stadium, Plaine des Sports, sans oublier les aller-retour prévus entre les différents lycées et notre centre d’hébergement de Fonlabour.

Vous avez bien entendu, une convention va être passée avec l’établissement de Fonlabour, qui va devenir notre centre d’hébergement, véritable pilier de notre Scadémie, de notre Centre de Perfectionnement.
Je remercie, et l’Association tout entière, Monsieur Eric GAILLOCHON, proviseur de Fonlabour, pour son écoute et son entière adhésion à notre projet.
Nous ne manquerons pas de revenir vers vous, pour vous présenter en détail le contenu de cette convention.

Mais pour aller plus loin, nous avons besoin d’aide, Michel, Muriel, nous avons besoin de votre aide, besoin de l’aide de la ville d’Albi et de la Communauté d’agglomération de l’Albigeois.
Nous sommes certainement le seul club en France à n’avoir aucun lieu de vie commun, aucun lieu d’entrainement commun où les joueurs, entraineurs, éducateurs, dirigeants, parents, bénévoles, partenaires et supporters pourraient s’identifier.

Je veux bien entendu parler du Projet de la Plaine des Sports, projet porté par tout un club, aussi bien par l’Association que par la Sasp.
Aidez-nous à développer une unicité de lieu au bénéfice des synergies, et de la performance collective et individuelle.
Un site propice à rassembler tous les acteurs de la formation dans un lieu unique, véritable plateforme tournante de notre formation.

Ce site permettant le regroupement de toutes les catégories jeunes, autorisant des échanges sportifs coordonnés, une dynamique de travail partagé, et surtout, l’identification et le sentiment d’appartenance au Sporting Club Albigeois.
Un lieu identifié ‘’SCA’’, ciment de notre formation.

Je terminerais en vous rappelant ce que je vous disais l’année dernière.
Le Sporting Club Albigeois est un club.
Le Sporting Club Albigeois est avant tout une Association.
Et une association, ne peut exister que par et pour ses licenciés. C’est ce qui fait la différence fondamentalement de toute autre forme de structure, et surtout de structure mercantile. Une association ce n’est pas un commerce où le client est roi parce que consommateur.
Une association c’est un lieu privilégié pour la vie collective dans le respect des diversités.
C’est le moyen de se rassembler autour de projets et d’objectifs communs.
C’est se doter de moyens pour cheminer ensemble vers nos objectifs.
C’est le lieu où la nécessité de communiquer est essentielle.
Notre association, notre club, est un bien précieux dont nous sommes toutes et tous responsables et comptables.

Entourons-nous de personnes qui ont la même mission que nous.
Continuons à défendre les intérêts et les valeurs du Sporting Club Albigeois.

À toutes et tous, permettez-moi de vous souhaiter de très bonnes vacances.

Je vous remercie de votre attention et je passe la parole à Serge CABOT, Secrétaire Général, qui va nous lire le rapport moral.

Gérard MARIOU
Président de l’Association du Sporting Club Albigeois