05.63.54.87.17

Benjamins SCA au challenge Henri Martin

Ce dimanche 16 avril les benjamins d’Albi se déplaçaient à Narbonne dans le cadre du challenge Henri Martin.

Arrivés dès le samedi 15 avril, ils se mettaient en jambe par une mise en place sur la plage terminée par un touché ludique où l’ex demi de mêlée Sébastien Pages laissait deux orteils.

Après cet intermède, ils étaient accueillis par leurs homologues narbonnais pour une collation avant d’être conduit à leur lieu d’hébergement. Après une nuit réparatrice, ils rentraient dans le dur en se voyant offrir rien de moins que l’ogre Montpelliérain.

SC Albi Montpellier HRC : 0-2

Les albigeois faisaient une bonne entame et entraient 3 fois dans l’en-but adverse, ils se feront même injustement refuser un essai de Sacha Duran parfaitement valable. Et alors qu’ils devaient mener largement au score c’est eux qui se retrouvaient menés un essai à rien. La seule fois où les montpelliérains franchissaient  la ligne médiane, ils profitaient d’une faute de défense albigeoise pour aller en dame.

La mi-temps était sifflée sur le score de 1 essai à 0 pour Montpellier un peu contre le cours du jeu.

La seconde période sera plus équilibrée, les montpelliérains reprenant du poil de la bête.  Et encore une fois les héraultais allaient profiter d’une erreur défensive  albigeoise pour sceller le sort du match.

Au final  une défaite très frustrante des albigeois qui avaient le sentiment d’avoir trop respecté une équipe de Montpellier qui ne leur était pas fondamentalement supérieure. Ce sera là, leur seule défaite de la journée.

 

SC Albi – La Seyne : 4 essais à 1

Lors de ce match, les albigeois n’ont pas répété leurs erreurs. Ils attaquaient pied au plancher et étouffés  une équipe de La Seyne qui avait montré de belles choses le match précédent.

Néanmoins, ils terminaient là aussi avec un goût d’inachevé, n’ayant pas réussi, par manque de lucidité, à marquer un cinquième essai synonyme de bonus offensifs. Cet essai raté les poursuivra toute la journée

 

SC Albi – AS Monaco : 2 essais à 0

Et oui on joue aussi au rugby à Monaco et le moins que l’on puisse dire c’est que cette équipe a fait honneur au rugby. Ils n’ont rien lâché tout au long du match. Ce match est révélateur des progrès des petits albigeois. Il y a peu, face à une telle fougue et agressivité ils auraient répondu par des solutions individuelles. Là, au contraire, ils ont respecté les consignes et récités leur rugby en marquant  2 beaux essais après plusieurs temps de jeu.

Les albigeois terminaient second de poule et se retrouvaient à égalité de points  avec Bayonne Hyères et Béziers.

Bayonne qui avait marqué un bonus offensif et à ce titre décrochaient leur qualification, bonus que les albigeois avaient raté contre La Seyne. Ce petit essai qui aurait fait tout la différence. Avec cet essai et donc le bonus offensif ils auraient accompagné Bayonne dans le tableau final. Au lieu de cela c’est Hyeres sur tirage au sort qui accompagnait les basques.

 

Après une telle déception les entraineurs albigeois se demandaient comment leur groupe allait aborder l’après-midi. En effet au lieu de se battre pour la victoire finale ils ne pourraient au mieux que décrocher la 9ème place.

Là aussi, les progrès des albigeois sont notables. Une fois la déception évacuée ; ils se regroupèrent et décidèrent ensemble de montrer que leur place n’était pas dans ce tableau.

Ils vont donc enchaîner une victoire (2 essais à 0) contre de solide niçois affichant des vertus propres aux clubs du sud-est, puis ils concédaient un nul logique (1-1) face à une sélection basque qui proposaient un superbe jeu de mouvement  et terminaient par une nouvelle victoire (1 essais à 0) contre des monégasques toujours aussi déterminés.

Ils terminaient donc premier de poule et s’offraient une finale pour la 9eme place contre une équipe des Angles constituaient de beaux bébés. Dans ce match ils ne furent jamais inquiétés et même si le score peut paraître étriqué (1 essai à 0), il aurait pu  être beaucoup plus large si les attaquants albigeois au lieu d’aplatir sur la ligne de ballon mort  avaient aplati sur la ligne d’en-but !!

Même si le sentiment de frustration est grand, le bilan est globalement positif. (7 match 5 victoire, un nul et une défaite pour seulement 4 essais encaissés) Espérons que cette équipe a retenu la leçon. Souhaitons qu’elle prenne conscience qu’elle n’a rien à envier aux grosses écuries et aborde les prochains matchs en étant un peu moins respectueux du standing de leurs adversaires.